illustration gg
Articles Films/Séries

La série Gossip Girl, critique et analyse

Hello jeunesse dorée...

En seulement onze secondes, ce générique nous présente cette série dont le personnage central n’est autre que gossip girl, une blogueuse à scandale anonyme. Mais ce n’est pas tout. Ce titre nous place aussi le cadre c’est à dire le lieu de l’action New York, et plus particulièrement les beaux quartiers. Car oui, cette GG ne s’attaque pas à n’importe qui. Elle ne relate la vie que de “la jeunesse dorée de Manhattan” autrement dit les gosses de riches de New York. 

En mode 2000'

Phare des années 2000’/2010′, la série créée en 2007 par John Schwartz (New Port Beach) s’inscrit dans une époque où les téléphones et internet commençaient à être utilisés par la nouvelle génération. Ainsi, on y retrouve des adolescents riches, capricieux, beaux, occupés à découvrir ce que la vie a à leur offrir, et tout cela sous l’emprise d’une blogueuse qui expose leur vie privée et donc leurs secrets à la vue de tous

illustration gg

Vous l’aurez compris : Amitié, romance, trahisons et famille sont au cœur de l’émission.  Mais jusque là, rien d’inhabituel pour un teenage show à l’américaine.

Pourtant, les thèmes abordés sont indispensables pour un adolescent

La série n’hésite pas à aborder des thèmes sérieux tels que la boulimie de Blair, les problèmes de drogue de Serena et même dans une certaine mesure les relations conflictuelles voire toxiques parents/enfants avec Chuck et son père. Mais ce n’est pas tout.

En dehors de ça, gossip girl nous parle également de tout ce qui peut effrayer un adolescent lambda, pas forcément un riche héritier ! Les injustices sociales liées à l’argent son souvent mises en avant ou encore l’acceptation de l’homosexualité par la famille et les proches (Erick).

Mais le thème principal reste le harcèlement en ligne

illustration gg

Gossip Girl est donc un personnage anonyme. Son concept : afficher au grand jour les erreurs et les secrets de la “jeunesse dorée” dorée de New York. Pour ce faire, elle se sert des sources que n’importe qui peut lui envoyer. Leur intimité est exposée sur internet et cela met les personnages face à leurs pires démons. Par moment, on peut se dire qu’ils le méritent, qu’eux aussi se servent de la blogueuse mais la série nous détrompe à ce sujet. Le harcèlement en ligne est facile, mais personne ne mérite ça. Sous les apparences de jeunes riches aux vies parfaites, les personnages ont évidemment des secrets, des peurs, des hontes… Il est facile de se cacher derrière l’anonymat, la tentation est forte pour la plupart des ados de la série.

Pour cette même raison, j’ai hâte personnellement de l’arrivée du reboot. En effet, là où la question d’internet dans les mains des adolescents se posait déjà entre 2007 et 2012, elle est encore plus omniprésente depuis que les smartphones et les réseaux sociaux sont devenus monnaie courante. Ils évoluent très vites et deviennent de plus en plus nombreux. 

Pourquoi pas voir une gossip girl multi-plateforme, qui peut être utiliserait des réseaux plus récents comme snapchat ? (TikTok serait parfait aussi mais les controverses semblent exclure cette possibilité). Pourquoi pas inclure les applications de rencontre, en dénonçant au passage la faible sécurité concernant les utilisateurs mineurs ?

XOXO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *